Circuits guidés en Roumanie
  chateaux-transylvanie |   decouvrez-roumanie |   dracula |   groupes |

Châteaux et Palais en Transylvanie

Circuit guidé en Roumanie, 3 jours / 2 nuitées

Itinéraire: Bucarest - Brasov - Sighisoara - Biertan - Sighisoara - Bran - Sinaia - Bucarest.

Contactez-nous pour une offre personalisée

Les Carpates cachent des légendes

Les Carpates cachent des légendes, des mythes et l'histoire d'une nation...
Mais ce qui c'est conservé jusqu'à nos jours, ce sont ses châteaux et ses forteresses enveloppés dans le mystère, "si fantastiques et troublants qu'ils semblent irréels".
Certains châteaux, tel le château Bran, connu comme le château de Dracula, sont plus fameux. Quand même, la Roumanie se vante d'un nombre significatif de châteaux et de palais, qu'il vaut la peine de connaître et de visiter.
La Transylvanie - située au centre de la Roumanie - est un territoire de confluence de plusieurs cultures: roumaine, allemande, hongroise. Les anciennes cités médiévales de Transylvanie - Sighisoara, Sibiu, Brasov, Bistrita - ont préservé à travers des siècles l'architecture traditionnelle et l'atmosphère du Moyen-Age.

Jour 1: Bucarest - Brasov - Sighisoara

Notre tour commence a Bucarest le matin.
Départ par la Vallée de Prahova vers Brasov. Tour de la ville: Place de la Mairie, Place du Conseil, Premiere École Roumaine et l'Église Noire - la plus grande église gothique entre Vienne et Istanbul, qui doit son nom aux murs noircis par les flammes et la fumée de l'incendie dévastateur qui l'a touchée en 1689.
Continuation vers Sighisoara - logement en 3* (hotel Sighisoara, Casa Wagner ou pareil).

Jour 2: Sighisoara - Biertan - Sighisoara

Court trajet vers Biertan ou on visite l'église - château Sainte-Marie édifiée en 1487 - 1524, en style gothique tardif (patrimoine de l'UNESCO).
De retour a Sighisoara, on visite la cité médievale du XV-ème siècle, la meilleure préservée au l'Est de l'Europe.
Le déjeuner sera à la "Maison Vlad Dracul", la maison de naissance du Prince Vlad Dracul (Vlad l'Empaleur).
Temps libre dans l'après-midi. Logement au même hotel.

Jour 3: Brasov - Sinaia - Bucarest

Départ pour Bran, visiter le fameux chateau (dît de Dracula).
Dejeuner typique.
Continuation vers Sinaia ou on visite le Château Peles (ex-résidence royale).
Arrivée a Bucarest le soir.
Services:
Non compris:
Departs: toute l'année sauf les Samedis et Dimanches et la période du 25 octobre - 1 décembre.

Attractions du circuit:

circuits roumanie

Sighisoara

A visiter:
- la Tour de l'Horologe (de 1648, il mesure encore les heures) qui abrite aussi le Musée d'Histoire comprenant une riche collection d'objets et d'instruments médicaux et pharmaceutiques, de la céramique transylvaine, un modèle à échelle de la ville et une exposition dédiée aux expérimentations d'Herman Oberth - né dans la région de Sibiu, il a inventé le missile à propergol, l'ancêtre de la fusée Apollo.
- la Chambre des Tortures (sous la Tour)
- le Musée des armes antiques (épées, armes à feu etc.)

circuits dracula roumanie

Vlad Dracul

Bien avant être mentionné par Bram Stoker en 1896, Dracula, le Prince des Ténèbres, a été un personnage historique. Fils de Vlad Dracul (Chevalier de l'Ordre du Dragon - 1431) et grand fils de Mircea cel Batran (Mircea le Vieux), roi de Vallachie (1386-1418), Vlad Tepes a adopté une politique totalitaire; il a introduit en Vallachie un ordre très stricte, renforcé l'armée, encouragé le commerce avec les pays voisins. Dans le même temps, il a été très sévère avec ceux qui l'affrontaient, furent-ils des nobles ("boieri") ou des gens communs. Sur le plan externe, il a lutté contre l'Empire Ottoman, accumulant de nombreuses et renommées victoires.
Surnommé par ses ennemies "Vlad l'Empaleur" à cause de sa méthode cruelle de punition en empalant les nobles désobéissants, tout comme les ennemis et les voleurs, Vlad a été bien respecté par les gens du peuple. Selon la légende, pendant son règne, on pouvait déposer le soir un petit sac avec des pièces d'or au milieu d'un carrefour et on le trouvait intact au matin.

circuits dracula Château Bran

Château Bran

Perché sur un rocher, le château domine la vallée qui relie la Vallachie à la Transylvanie. Utilisé par les colons saxons depuis le 13ème siècle, ce chemin a été une très importante route économique. L'architecture intérieure du château est vraiment impressionnante.

circuits château Peles

Château Peles

Le Château Peles impressionne les visiteurs par sa finesse architecturale, accentuée par la beauté sauvage de la nature environnante.
Arrivé au trône de la Roumanie en 1866, Carol Ier de Hohenzollern-Sigmaringen a décidé de la construction d'une résidence royale dans un emplacement sauvage et pittoresque situé à proximité du Monastère Sinaia.
La construction commence en 1875 sous la supervision de l'architecte Johannes Schulz et sera terminée en 1883, moment où a lieu l'inauguration officielle.
D'un point de vue architectural, le Château Peles peut s'encadrer dans le style de la Renaissance allemande, avec des profils effilés, verticaux, élancés et des formes irrégulières.
Les terrasses ont été conçues en style italien, décorées avec des statues, vases, colonnes et fontaines.
A l'intérieur domine la Renaissance allemande, mais plusieurs salles ont des styles différents : Renaissance anglaise, italienne, baroque allemand, rococo, le style hispano-maure, turque. Le visiteur découvre ainsi le hall d'honneur, les salles d'armes, la salle du conseil, la salle florentine, la salle maure, le salon turque, la salle de concerts. Les décorations intérieures et le mobilier ont été réalisés en grande partie dans des ateliers allemands et autrichiens, les plus connus étant Heymann de Hambourg, A. Bembé de Mainz, Anton Pössenbacher de München et Bernhard Ludwig de Vienne.
Mentionnons aussi l'impressionnante collection d'art plastique et décoratif, la collection d'armes (environ 4 000 pièces), ainsi qu'une vaste bibliothèque.
A son époque de gloire, comme résidence royale, le château a joué un important rôle, tant politique que culturel. La famille royale et plus particulièrement la reine Elisabeta (Carmen Silva), a soutenu l'art et les grands artistes roumains, certains d'entre eux ayant même des chambres réservées en permanence. En même temps, le château a abrité d'importantes rencontres diplomatiques et politiques. Certaines rencontres ont été décisives dans l'histoire du pays, notamment le Conseil de la Couronne de 1914, où on a décidé que la Roumanie n'entrerait pas en guerre du côté de l'Allemagne et de l'Autriche.
Après la mort de Carol Ier, en 1914, le château reste résidence royale pour les rois Ferdinand, Carol IIème et Michel Ier, jusqu'à l'instauration du régime communiste, en 1947, quand il est nationalisé et transformé en musée.
Confisqué par Ceausescu, le Château de Peles ne rouvrira ses portes qu'après la révolution roumaine de 1989 pour être intégré dans les circuits touristiques avec les châteaux de Pelisor, construit par le roi Ferdinand dans le style Art Nouveau, et celui de Foisor à proximité.
Mais en 2006 l'État a reconnu Michel Ier de Roumanie en tant que propriétaire du château, lequel a repris possession de ses biens le 16 juin 2008.
Cependant le Château de Peles est resté ouvert aux touristes qui peuvent y admirer les oeuvres d'art réunies dans ce qui constitue un des plus beaux musées d'Europe dans un ensemble architectural de toute beauté.

Contur Travel

Nous serions heureux de vous aider découvrir un pays légendaire, à explorer quelques merveilles, peu connues, du patrimoine universel.

web design: W3layouts et 1500